House-Addict


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Série-news parle de la série

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kookie
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14097
Age : 42
Localisation : Au Soleil
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Série-news parle de la série   Mer 11 Juin - 13:34

Séries-news.com parle de la série et donne quelques explications pour mieux comprendre la série et ses personnages : j'ai trouvé ça très bien fait personnellement, je vous conseille de le lire :

Citation :
Le Dr House, série créée par David Shore et diffusée pour la première fois aux Etats-Unis sur la FOX le 16 novembre 2004, connaît un grand succès outre atlantique où elle est suivie en moyenne par 20 millions de personnes avec des pics à 25 millions pour certains épisodes. En France, le Dr House fait les beaux jours de TF1 avec une excellente audience oscillant entre 3 et 4 millions de fidèles devant leur petit écran. La deuxième saison vient de s’achever sur TF1 tandis que déjà les fans réclament la troisième. Les américains, eux, auront la chance de suivre la quatrième saison de cette série de qualité.

Mais quel est donc le principe de cette série et pourquoi le public la plébiscite-t-elle tant ?

« You’re an idiot ! », réplique fétiche du Dr Gregory House, vous indique tout de suite à qui vous avez affaire. Le Dr House, joué par l’excellent acteur anglais, Hugh Laurie, plus connu en Angleterre pour ses rôles au théâtre, et en France pour son apparition dans un épisode de Friends (passager à côté de Rachel dans l’avion pour l’Angleterre) est un brillant diagnosticien, mais un type odieux.

Après un accident vasculaire, House perd l’usage d’une de ses jambes qui le fait souffrir horriblement et l’oblige à ingérer une quantité industrielle de Vicodine. Cette douleur permanente joue sur son humeur et sa dépendance assumée à la vicodine peut très vite devenir un enfer pour les gens qui le côtoient. Odieux, froid, cynique, méprisant, aigri, ironique, accro à la vicodine et aux soaps médicaux, ce médecin n’a rien pour plaire mais c’est un génie du diagnostique et même si ses méthodes sont peu orthodoxes, et c’est peu de le dire, il est aussi très drôle.

Dans une interview donnée à l’Académie de la télévision, des arts et des sciences en juin 2006, David Shore, producteur exécutif de la série a déclaré que « House est un personnage brillant et intelligent mais cynique et désagréable. Pour que les gens s’y attachent, il fallait le blesser intérieurement et physiquement mais surtout l’entourer de seconds rôles aussi intelligents que lui afin d’équilibrer les rapports de force entre les personnages »

En effet, dès le pilote de la série, on rencontre la future équipe de médecins recrutés par House. Il y a tout d’abord le Dr Robert Chase (Jesse Spencer), fils de grand médecin et un peu lèche botte sur les bords, le Dr Eric Foreman (Oma Epps), brillant neurologue au passé de petit délinquant, et enfin le Dr Allison Cameron (Jennifer Morrison), jeune femme sensible et romantique avec le cœur sur la main. Tous sont d’excellents médecins, au caractère bien différent, qui supportent bon gré mal gré les brimades et la franchise excessive de leur patron.

House et ses motivations?

House s’amuse à rabaisser ses collègues, à les défier et à les pousser à prouver leur théorie, et ce, quelques soient les méthodes utilisées. Cette attitude ne lui attire pas la sympathie d’autrui mais il s’en moque car il persuadé que de cette façon il pousse ses acolytes à s’affirmer dans leur profession et à être de meilleurs médecins. On pourrait évidemment en discuter mais le Dr House ne nous écouterait pas !

Cette manière de ne se soucier de personne est un trait de caractère que l’acteur Hugh Laurie admire chez ce personnage : « Ma théorie est que nous souhaitons tous avoir un peu de la personnalité de House dans nos vies. J’ai certainement subit toute ma vie cette angoisse : que pensent-les gens de moi ? Que pense le public ? Vous allez à une fête et vous souhaitez que tout le monde vous aime. Regarder quelqu’un comme le docteur House, libéré de cet attachement, au regard des autres, est libérateur. (Chicago Tribune, 28/05/05) »

House a un principe dans la vie : en faire le moins possible ! Il est chroniquement paresseux, rechigne à faire les consultations à l’hôpital ou du moins fait semblant de les faire alors qu’en réalité il se cache dans la chambre d’un patient comateux pour regarder la télévision ou jouer aux jeux vidéos. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’il délègue ses consultations à l’un des médecins de son équipe.

Le Dr Lisa Cuddy (Lisa Eldestein) qui dirige l’hôpital ne l’entend évidemment pas de cette oreille et doit sans cesse négocier avec House pour qu’il fasse ses consultations. Cela offre aux téléspectateurs des scènes souvent très drôles où les deux médecins se livrent à des joutes verbales savoureuses. Le Dr Cuddy ne se laisse pas intimidée par les réactions farfelues de House ni par ses provocations sexistes incessantes à la limite du harcèlement sexuel. Parmi les répliques les plus amusantes : Cuddy à House : arrêtez de crier, ça n’a rien d’effrayant. Que vous me frappiez, là j’ai peur, mais je suis pratiquement sûre d’avoir le dessus(épisode 1, saison 1) ou encore : H: Il me faut un avocat! / Cuddy : qui avez-vous tué ? / H : personne mais il n’est que 11h (épisode 15, saison 1)

Ce répondant de la part du Dr Cuddy fait l’admiration de House même si bien sûr il ne l’admettra jamais. Avec le Dr James Wilson (Robert Sean Leonard), meilleur ami de House, Cuddy est la seule personne à parvenir à le maîtriser un peu. Bien qu’il fasse souvent preuve d’insubordination et d’insolence à leur égard, House les respecte tous les deux.

Le personnage de Cuddy est donc l’alter ego dans l’humour de House. Comme l’expliquait David Shore elle contrebalance l’ironie de House et permet de les rendre attachant tous les deux. Parmi les répliques les plus drôles de Cuddy : H vous avez déjà vu un piercing des testicules qui s’est infecté ? / Cuddy : Non mais je connais deux ou trois personnes à qui je rêverais que cela arrive (épisode 16, saison 1) ou encore lorsqu’elle répond à House qui évoque un psy : un psy ! Je suis prête à vous le payer à vie. L’hôpital organisera une vente de gâteaux s’il le faut (saison 1, épisode 4) ou lorsqu’il se plaint d’une de ses décision : au fait ce philosophe que vous citez…Mick Jagger… on ne peut pas toujours avoir ce qu’on veut » (épisode 1, saison 1)

House et son aversion pour les patients

House, indépendamment de son handicap physique, a un autre handicap : il ne supporte pas les patients! On en conviendra, pour un médecin c’est problématique. Selon lui « tout le monde ment » et donc les patients en premier c’est évident. Il estime alors perdre totalement son temps et gâcher son talent de diagnosticien en soignant les bobos imaginaires (ou pas) des patients lambda. Lui, ce qui l’intéresse, ce sont les patients extraordinaires, au sens propres du terme, qu’aucun médecin n’a pu guérir. Rassembler les pièces du puzzle et résoudre l’énigme médicale flattent l’égo de House. Il n’accepte alors de suivre un cas que s’il présente une anomalie intrigante ou que l’un de ses collègues s'y intéresse.

Et lorsqu’il est obligé d’assurer ses consultations, House se montre chaque fois très ironique avec ses patients. En réalité, il se moque ouvertement d’eux : H : Vous avez un parasite / Patient : Comme un ténia ? / H : comme un parasite. On lui donne un nom… / P : ce n’est pas possible docteur / H : pourtant vous avez dû voir que vous n’aviez plus vos règles. Ça aurait dû vous mettre la puce à l’oreille. (Épisode 4, saison 1)

Cette ironie de House est quelque chose de voulue par le créateur de la série, David Shore. En effet, ce dernier a déclaré lors d’une interview « que le Dr House commence comme une autre série oubliée, NIH, alerte médicale [NDRl : série avec Kelli Williams (Practice) et Christopher Gorham (Jake 2.0)] mais que dans House on s’est focalisé non seulement sur les investigations médicales mais surtout sur ce que pensent vraiment les médecins de leurs patients quand ils sortent de leur chambre (Académie de la télévision, des arts et des sciences, juin 2006) »

Autre scène amusante lorsqu’il commente le nouveau cas qui lui est présenté, à savoir, une bonne sœur aux paumes stigmatisées : H : on ne doit parler que de vous autours du distributeur d’eau bénite / Chase : Je hais les bonnes sœurs ! / H : comme tout le monde (épisode 5, saison 1)

Le sarcasme est aussi une chose dont House use et abuse, au plus grand bonheur des téléspectateurs car ses répliques sont souvent très drôles. En voici un exemple : Patient : je suis très fatigué / H : et sinon pourquoi pensez-vous souffrir d’un syndrome de fatigue chronique ? (épisode 1, saison 1)

Et ainsi, bien que House ne prenne aucun gant avec les gens et se comporte comme un gamin mal élevé, il est considéré par Cuddy comme une valeur ajoutée de l’hôpital (Nul doute que dans le cas contraire cela fait belle lurette qu’elle l’aurait renvoyé)

House: médecin de géni!


Le Dr House est en effet un fin observateur et analyste.
Il cerne très vite non seulement le problème médical des gens mais aussi leur personnalité et ce qu’il tente de lui cacher. Cependant, lorsqu’il ne parvient pas à leur faire dire la vérité, il les insulte, les bouscule, les force à prendre des décisions, ou agit lui-même, bien souvent à la limite de l’éthique et du professionnalisme, pour obtenir l’information dont il a besoin pour résoudre l’énigme médical. Cela donne lieu à des scènes irrésistibles lorsqu’House ruse et manipule tout le monde, y compris ses collègues, pour arriver à ses fins. Son comportement est inacceptable et il est donc difficile de l’approuver mais il se trouve que dans 99% des cas il a raison !

Et lorsque l’on demande à Hugh Laurie si cela ne le dérange pas de jouer un personnage si odieux, il répond : « Je pense que la série pose une question intéressante au public : préféreriez-vous avoir affaire à une personne désagréable qui a raison à une personne agréable qui a tort ? (MSNBC, 23/11/04) » Chacun a son avis sur la question et c’est certainement ce qui les amène à adorer ou détester House.

House et sa curiosité maladive

Un autre trait de caractère de House, à la fois enquiquinant et amusant, c’est son insatiable curiosité sur la vie personnelle des autres. Si un de ses médecins s’intéresse à un patient, il fera tout pour connaître ses motivations avant même de connaître les symptômes dudit patient. Il veut également tout savoir sur la vie personnelle de ses collègues sans bien sûr révéler quoi que ce soit sur sa propre vie. La personne qui l’intrigue le plus et peut être même qu’il admire le plus est le docteur Allison Cameron qui représente tout ce qu’il n’est pas : un médecin prévenant, attentionné, qui aime réellement ses patients, douce et gentille. Il raille souvent sa gentillesse qu’il fait passer pour de la niaiserie de jolie femme romantique mais en réalité il a besoin d’elle pour justement trouver un équilibre acceptable pour tous entre son attitude à elle et son attitude à lui. Cameron sert donc d’une certaine manière de garde fou face aux sarcasmes et au cynisme constants de House.

Dans le pilote de la série, Chase, Foreman et Cameron s’interrogent sur les raisons de leur embauche. À Cameron, House répondra honnêtement que c’est parce qu’elle était la plus jolie des candidates et il ajoute que justement, étant si belle, elle aurait pu se contenter de la facilité et épouser un homme riche mais a choisi de se battre et de faire de longues études. Il éprouve une certaine admiration pour cela. Et Cameron de son côté ne cache pas son admiration qui tend à l’amour pour House.

Cependant, au fil des saisons, Cameron gagne en assurance et sa personnalité change. Jennifer Morrison qui interprète le Dr Cameron explique très bien l’évolution de son personnage : « Le docteur Allison Cameron entre la première et la deuxième saison évolue. En effet dans un épisode de la deuxième saison, Cameron fait exprès de laisser des cachets dans la chambre d’une patiente pour prouver son diagnostic. L’influence de House est ici indéniable. (Académie de la télévision, des arts et des sciences, juin 2006) »

Foreman quant à lui est peut être celui sur lequel House déteint le plus et il ne le supporte pas. Chase est plus réservé et en retrait mais ne rate pas une occasion de briller aux yeux du boss plus que ses deux collègues.

Entre la première et la deuxième saison, les personnages ont donc évolué. Le changement n’est pas flagrant mais passer un an aux côtés du Dr House laisse des traces, assurément !

House et ses invités

Le succès de la série est tel que de nombreuses guest-stars y ont déjà fait leur apparition : Dominic Purcell (Prison Break, ep 7, s 1), Leslie Hope (24h, ep 9, s 1), Scott Folley (Felicity) et Meredith Monroe (Dawson, ep 12, s1), Patrick Baucheau (Le Caméléon, ep 13,s1), Eddie McClintock (Bones, ep 19, s 1), Sela Ward (once and again, ep 21, s1) et beaucoup d’autres encore.

La guest-stars qui a le plus fait parler d’elle durant la saison 3 est Dave Matthews, le leader du Dave Matthews Band, groupe très connu aux Etats-Unis et qui commence à l’être en France.
Dans cet épisode, l’un des meilleurs de la saison, Dave Matthews interprète magistralement un géni de la musique un peu autiste. C’est un épisode très émouvant et remarquablement bien joué. A consommer sans modération.


La suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kookie
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14097
Age : 42
Localisation : Au Soleil
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Série-news parle de la série   Mer 11 Juin - 13:35

La suite...


Citation :

House et la troisième saison

Après s’être fait tiré dessus par un ancien patient mécontent, House sort du coma et remarche. Il retrouve alors une certaine joie de vivre et ne se drogue plus. Ses collègues et en particulier Wilson n’y croient pas et pensent que cet état est juste temporaire. House a-t-il réellement changé ? En tout cas, il est plus aimable, vient à l’hôpital en courant des kilomètres, et invite Cameron, médusée par ce qu’elle entend, à aller boire un verre avec lui.

Seulement l’euphorie sera de courte durée
puisque House recommence à sentir des douleurs atroces dans sa jambe. Il finit alors par se prescrire lui-même de la vicodine en utilisant les ordonnances de Wilson. Falsifier une ordonnance peut lui coûter cher et même très cher puisqu’il perdrait son droit d’exercer la médecine. House est dont retombé dans ses anciens travers.

D’autre part, au cours de cette saison, House sera obligé de se remettre en question. Après avoir traité en consultation un dénommé Tritter, qu’il a humilié, House se retrouve harcelé par cet homme, policier de profession, qui veut absolument donner une leçon à House. Il exige des excuses qu’House, évidemment, trop orgueilleux, refuse de lui donner et n’hésite pas à s’en prendre à Foreman, Wilson, Chase et Cameron pour faire tomber House et le radier de la médecine. House fait preuve d’autant d’obstination que Tritter mais il finira par lui céder.

Quant à Cameron et Chase, leur relation prendra une tournure inattendue puisqu’ils vont coucher ensemble à plusieurs reprises tandis que Foreman présentera sa démission au Dr House, effrayé à l’idée de devenir comme House dans la suite de sa carrière.

Très bien écrite, intelligente et pleine d’humour, le Dr House fait partie des excellentes séries dont les américains ont le secret. Le public plébiscite tellement la série aux Etats-Unis que la Fox, qui retransmettra le prochain Superbowl a d’ores-et-déjà annoncé que le Dr House sera diffusé juste après le match. Un épisode de série programmée à la suite d’un tel évènement télévisuel bat en général tous les records d’audience. Le Dr House n’a pas tant besoin de cela pour avoir de l’audience mais c’est surtout un moyen pour la chaîne de créer l’évènement autours de l’Evènement et de s’assurer une énorme publicité qui pourrait bénéficier aux autres séries diffusées par la chaîne, comme par exemple, Bones. En attendant, la première saison du Dr House est disponible en DVD pour ceux qui souhaiteraient revisionner les épisodes. Le DVD de la saison 2 étant à paraître pour le 1er août 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théa
House Addict
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6883
Age : 35
Localisation : Là bas ! enfin je crois...
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Série-news parle de la série   Mer 11 Juin - 13:52

Merci kookie bon article effectivement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
queeneuz
Administrateur en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1398
Age : 22
Localisation : étalée sur mon lit^^
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Série-news parle de la série   Mer 11 Juin - 16:12

Oui, tres bon article! je vais essayer de retenir quelques répliques cultes! Merci beaucoup kookie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow Angel
Administrateur en chef
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1998
Age : 23
Localisation : Avec House, dans le noir... j'dis pas ce que je fais ça choquerait les -18 ans!! =D
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Série-news parle de la série   Mer 11 Juin - 21:25

Bon article en effet . Bien complet et interressant quoique comme dh'abitude les informations ne soient pas nouvelles.
Merci kookie +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Série-news parle de la série   

Revenir en haut Aller en bas
 
Série-news parle de la série
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gauri parle de SRK...interview de 2000
» News Mattel à propos des séries Elite.
» Shahrukh parle de son père
» Rai News 24 est remplacée par Rai Sport 2
» Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House-Addict :: ¤ LA SERIE ¤ :: la série :: La série au microscope :: Discussions, hypothèses et questions sur les persos et la série-
Sauter vers: